Acceuil Conseils et astuces Comment aider son enfant à bien s’endormir ?

Comment aider son enfant à bien s’endormir ?

14 minutes de lecture
0
2
60
Aider son enfant à bien s'endormir

Après une excitante journée d’école, les enfants ont besoin de garder les mêmes habitudes à la maison pour se préparer à aller dormir. Pour aider ma petite tête blonde à s’endormir plus facilement, je mets en place un rituel apaisant à suivre chaque soir.

Le rituel du coucher

Le rituel permet à l’enfant de s’orienter dans le déroulement de sa journée. En répétant chaque soir les mêmes actions dans l’ordre, les petits ne sont pas en proie à l’inquiétude très enfantine de ne pas savoir ce qui va leur arriver. Ces anxiétés primitives sont profondément ancrées en nous dès le plus jeune âge, et ont pour but de focaliser notre attention sur nos besoins vitaux fondamentaux. Assurez-vous que votre enfant n’aura pas besoin de se relever dans quelques minutes : emmenez-le aux toilettes avant d’aller au lit, une petite gorgée d’eau si besoin, l’histoire, le câlin… Si votre enfant fait un cauchemar, rassurez-le, prenez le temps de le réconforter mais ne l’invitez pas dans votre lit : c’est une habitude que les enfants prennent très rapidement, et dont vous aurez bien du mal à vous défaire ! Pendant le rituel du soir, ne vous précipitez pas : votre enfant va sentir que vous n’êtes pas vraiment à l’écoute si vous essayez d’écourter le rituel du coucher. Il aura alors des difficultés à s’apaiser et risque de se sentir rejeté. Un enfant qui n’est pas rassuré va vous appeler toute la nuit, exigeant que vous veniez le voir.

Instaurez une atmosphère douce et reposante

Les écrans ont envahis nos intérieurs et ont tendance à hypnotiser les plus jeunes. Il va donc falloir éteindre la télé et les jeux vidéo au moins 2 heures avant l’heure de dormir. La lumière des écrans dérègle le cycle du sommeil, retardent de plus de 60 minutes le retour au calme du cerveau. La mélatonine (hormone du sommeil) qui favorise l’endormissement, sera secrétée plus tard et repoussera l’heure du coucher. Au lieu de regarder la télé, les enfants seront plus sereins en faisant des dessins ou en lisant un livre. Réduisez l’éclairage et le chauffage de la chambre : le corps aura plus de facilité à se détendre dans un environnement frais. L’idéal pour s’endormir étant entre 17 et 19 C°. Dans la même optique, faites attention à la couverture de votre enfant, trop épaisse, elle emprisonnera la chaleur corporelle et le fera transpirer, trop fine, elle ne gardera pas votre enfant au chaud. Pour que mon enfant se construise une image positive du sommeil, dans laquelle il peut se projeter, je l’invite à mettre son doudou au lit tout les soirs, juste avant que ce soit son tour. Avec un doudou à ses côtés, chaque enfant se sent plus en sécurité, et puisque les doudous sont les confidents et les meilleurs amis des plus petits, ils acceptent plus facilement de les suivre en projetant dans leur doudou leur propres émotions.

Les histoires qui font rêver

Aider son enfant à bien s'endormir

Raconter une histoire est un prélude au royaume des rêves dans lequel les enfants s’apprêtent à plonger. Pour accompagner mon enfant vers cet espace de sécurité, je lui raconte une histoire en prenant mon temps, j’imite les voix des personnages, et je met de l’intonation dans les passages du récit pour lui donner vie. Privilégiez les histoires suffisamment longues pour construire un univers dans l’imagination de votre enfant. Il faut aussi éviter les contes trop longs, qui risquent de faire perdre le fil de l’histoire et d’ennuyer les enfants qui commencent à avoir sommeil. Aussi, prenez bien garde de choisir avec soin les livres que vous lirez à votre enfant : si le récit n’est pas adapté à son âge, il se peut qu’il soit trop compliqué, ou parfois trop violent.

Exercices de yoga et de respiration pour les enfants

J’ai remarqué que mon fils était assez réceptif aux exercices de relaxation et au yoga.

Aider son enfant à bien s'endormir

Le yoga pour les enfants

Depuis petit nous essayons de pratiquer le yoga 1 à 2 fois par semaine, pour une durée en moyenne de 15 à 20 minutes. Je mets une petite musique douce et zen, et nous nous installons sur 2 petits tapis. Je lui propose toujours si il est d’accord de pratiquer, parfois il me dit non et nous prenons un livre à la place, parfois c’est lui qui me demande à faire du yoga. Nous avons un très beau livre illustré de 45 postures que nous aimons beaucoup : 100 % Yoga des petits.

La méditation guidée pour les enfants

Il y a peu j’ai découvert la relaxation pour les enfants. Le best-seller de la méthode Eline Snel et son livre CD, calme et attentif comme une grenouille qui transportent les enfants avec légèreté bercé au son de la douce voix de Sarah Giraudeau. Cette méthode permet aux enfants de s’apaiser par des exercices de respiration simple. Il y a également le conte musical sophrologique de Petit Tom au pays de Séréna, un conte qui permet à l’enfant de se détendre et de se sentir bien. Tout dernièrement, nous avons découvert Relaxstory et les mini-contes relaxant avec les histoires de : Tom le petit chat, Goyave le petit singe et Radja le petit prince. Personnellement, j’aime beaucoup ces petits contes, la voix reposante du conteur et de la musique associé.

Je vous laisse découvrir l’extrait du mini-conte préféré de mon “petit chat”.

Se préparer à aller au lit dès le retour à la maison

Quand mon enfant rentre de l’école, j’estime qu’il est bénéfique pour son bien-être et sa santé de faire un peu d’exercice. Ces instants de décompression sont l’occasion idéale pour s’amuser et renforcer les liens qui nous unissent. C’est pourquoi j’affectionne ces moments durant lesquels on joue ensemble au ballon dans le jardin et à grimper aux arbres. Les personnes qui vivent en ville pourront se rendre dans un parc avant de rentrer à la maison. Ensuite, le goûter est une étape indispensable pour reprendre des forces. Un fruit et quelques biscuits suffisent : si votre enfant n’a plus faim à l’heure du dîner, cela va perturber son coucher. C’est à partir de ce moment que je coupe toutes les activités excitantes et énervantes : on peut ranger la chambre calmement,  jouer un peu dans le calme. Après le dîner, c’est l’heure du bain : un moment relaxant qui détend les muscles et prépare au coucher, j’ajoute dans l’eau du bain quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande. En sortant du bain, on se met en pyjama. Puis, c’est l’heure d’aller au lit. Cette « désescalade » progressive de l’énervement sera bien plus efficace que de jouer brutalement juste avant d’aller se coucher ! En accordant une attention particulière au coucher de mon enfant, je fais en sorte que ce soit un moment de douceur, agréable et rassurant. Les enfants, quel que soit leur âge, trouveront un équilibre harmonieux dans lequel se développer avec ces habitudes si simples à appliquer, et pourtant tellement bénéfiques.

Les bras des mères sont faits de tendresse ; les enfants y dorment profondément.
Victor Hugo

Charger plus d’articles similaires
Charger plus dans Conseils et astuces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 87 = 88